­

Organisation juridique et économique

Sur le plan juridique

Il existe des structures administratives régionales, nationales et internationales pour la coordination à ces niveaux.

La Communauté des chrétiens est présente en France, dans plusieurs régions, au travers de ses communautés locales qui ont, chacune, une existence autonome sous forme d’association cultuelle (loi 1905) ou de droit local en Alsace, responsable de son budget et de la gestion pratique.

Les associations locales françaises sont regroupées en une association cultuelle nationale : « L’union des associations cultuelles constituant la communauté des chrétiens - mouvement pour un renouveau religieux - en France ». Elle a pour objet de rendre solidaires entre elles les communautés locales (constituées en associations cultuelles) dont le but est d’assurer l’exercice du culte de « La Communauté des chrétiens ‒ mouvement pour un renouveau religieux ‒ en France ».

Au niveau supranational, les communautés de divers pays sont regroupés en « régions », sous la guidance de recteurs (des prêtres ayant d'autres responsabilités). La France fait ainsi partie d’une région regroupant l’Espagne, l’Italie, le Portugal et la Suisse. A nouveau, il ne s’agit pas d’une hiérarchie mais plutôt d’un accompagnement, en particulier spirituel. Le recteur entretient un lien étroit avec chaque « région » dont il est responsable, et peut agir en tant que mentor ou conseiller ; il accompagne les communautés – aussi bien les prêtres que les membres. Par ses visites il découvre les activités, les forces et faiblesses de chaque communauté, ce qui lui permet aussi de partager des développements potentiels avec les autres communautés.

Au niveau international, le mouvement est juridiquement régi en tant que fondation inscrite dans le droit néerlandais sous le nom « Stichting de Christengemeenschap (international) », plus couramment connue sous sa désignation (en anglais) de « Foundation ». Celle-ci a pour rôle de gérer l’administration et le financement des aspects qui dépassent les domaines de chaque région ou pays : coordination du mouvement, réunions internationales, formations des prêtres, aide à la fondation de communautés dans de nouveaux pays.

Il existe par ailleurs une structure qui porte la responsabilité du Mouvement au niveau mondial, au-delà du plan juridique : le « Cercle des sept », composé de sept recteurs issus de divers pays. Soit trois « recteurs supérieurs » dont l’un porte la charge de « premier recteur », collégialement responsables de l'ensemble de la Communauté des chrétiens, associés à quatre autres recteurs. Ensemble ils constituent le comité de direction que l'on appelle « le Cercle des sept », siégeant à Berlin.

Il veille sur le rituel de « La Communauté des chrétiens – mouvement pour un renouveau religieux » et sur la juste répartition des communautés à travers le monde. Il décide des ordinations et des fondations de communautés.

Sur le plan économique

La Communauté des chrétiens s'appuie exclusivement sur les contributions financières de ses membres et amis (dons et legs).
L’association « L’union des associations cultuelles constituant la communauté des chrétiens - mouvement pour un renouveau religieux - en France » fédère les communautés locales qui pourvoient à l’existence matérielle des prêtres actifs en France. Ceux-ci se consacrent à plein temps à leur tâche sacerdotale. Leur salaire n’est pas uniforme et est conçu dans un esprit de fraternité sociale.

La section « dons » offre un aperçu détaillé des besoins et affectation des dons. Même très modestes, ils sont bienvenus.

La Communauté des chrétiens n’est pas subventionnée : chacun décide librement de sa participation financière, sous forme de contributions régulières et de dons occasionnels, déductibles des impôts, conformément à la législation en vigueur. L’association est habilitée à recevoir des legs. Elle refuse expressément toute forme de financement public.

La participation aux cultes, aux études et autres activités est ouverte à tout public sans conditions préalables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

­