­

Origine et histoire de la Communauté des chrétiens

Depuis les actes du Christ, ses disciples se sont retrouvés face au défi de construire son corps - la communauté du Christ – ici, sur terre. Tous les mouvements chrétiens peuvent être considérés comme autant de moyens de répondre à cette question d'une manière appropriée à l'esprit des temps dans lesquels ils émergent.

« La Communauté des chrétiens - mouvement pour un renouveau religieux » est l'un de ces mouvements.

La fondation

Elle fut fondée en 1922 à Dornach (Suisse) sous l’impulsion de jeunes théologiens qui ne trouvaient plus de lien avec une vie de foi personnelle.

Ils découvrirent une nouvelle vision du monde dans l'anthroposophie, l'œuvre de Rudolf Steiner (1861-1925) - philosophe autrichien, ésotériste et initié chrétien. Steiner avait déjà inspiré un renouveau culturel dans de nombreux domaines, tels que l'éducation Waldorf, l'agriculture biodynamique, la médecine et bien d'autres. Ses orientations spirituelles et son inspiration furent la source essentielle des sept sacrements dans leur forme renouvelée. Ses intuitions ont permis de comprendre la transformation de la matière et de la vie humaine par la puissance spirituelle du Christ.

Dans l’enseignement de Rudolf Steiner, ils découvrirent des idées leur permettant de pressentir qu’une direction toute nouvelle pourrait être donnée à une vie, à une pratique religieuse chrétiennes.

C’est ainsi que fut fondée la Communauté des chrétiens – Die Christengemeinschaft – par 45 personnes ordonnées prêtres (dont deux femmes).

Ces personnes vont fonder des communautés tout d’abord en Allemagne, en Suisse et en Hollande et ensuite en Europe et dans le monde. Friedrich Rittelmeyer, jusqu’alors personnalité-phare des milieux protestants de l’époque en Allemagne, fut le premier prêtre ordonné par Rudolf Steiner et devint la figure centrale dans le processus de la fondation.

Aujourd’hui, même si elle trouve sa plus grande concentration dans les pays occidentaux, notamment germanophones, la Communauté des chrétiens est présente sur tous les continents.

Dès l’origine, la Communauté des chrétiens fut une communauté sacramentelle indépendante des autres églises ou mouvements œcuméniques existants.

Elle ne réclame aucune exclusivité et accueille tous ceux qui veulent faire vivre le christianisme et les sacrements chrétiens.

La Communauté des chrétiens en France

Après la Seconde Guerre mondiale, trois pasteurs protestants se lient à la Communauté des chrétiens : Gérard Klockenbring et Pierre Lienhard (Strasbourg) et Jérémie Nidecker (Suisse). La première Communauté des chrétiens en France fut fondée à Strasbourg, peu avant Noël 1948, et la seconde à Paris, en 1952.

On trouvera une chronique détaillée dans la revue « Perspectives chrétiennes » (Pâques 2018), publiée par les éditions Iona à l’occasion des 70 ans de la Communauté des chrétiens en France (et une rétrospective de la vie de Jean Nidecker dans le numéro de la même revue de Pâques 2014).

Actuellement, cinq prêtres sont actifs en France, dans des communautés à Colmar, Paris et Strasbourg, qui s’investissent aussi au sein de cinq autres communautés sur le territoire.

 

En savoir plus :

J'ai rencontré Rudolf Steiner. Friedrich Rittelmeyer. Editions Iona

 La fondation de la Communauté des chrétiens. Alfred Heidenreich. Editions Iona

 

 

 

 

 

 

 

 

 

­