­

L'Entretien sacramentel

La pratique régulière du sacrement de la confession aide à s’ouvrir à la force du Christ agissant dans la création perpétuelle du « je suis » dans chaque vie humaine.

Ce sacrement peut renforcer l'être intérieur, qui permet à l’homme d’apprendre à voir ses propres actions, son destin, ses forces et ses faiblesses dans une lumière et un sens plus élevé. Celui qui pratique la confession peut donc faire l'expérience de la paix et de l'amour, ce qui donne son plein sens à la vie terrestre.

Il n'est pas nécessaire de confesser les péchés. Dans la confession, il est possible de se libérer d'expériences stressantes, de prendre des décisions.

L’échange sacramentel avec le prêtre prend la direction choisie par la personne : questions et projets du moment, bilan d’une étape de vie, situation de deuil, expériences de conscience modifiée, volonté de transformer une tendance unilatérale, etc. Certaines personnes ressentent le besoin de (re)trouver un sens à leur vie.

Le prêtre est là avant tout pour écouter et aider la personne à faire émerger sa propre volonté. Car chacun sait au plus profond ce qu’il veut. Il ne porte pas de jugement et Il garde la stricte confidentialité de la confession.

À la fin de l’échange, le prêtre prononce les paroles du sacrement de la confession. Ce sacrement, indissociable de l’Acte de consécration de l’homme, permet de vivre de plus en plus consciemment la communion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

­