­

Le Baptême

Le baptême célébré dans la Communauté des chrétiens est conféré aux enfants de la naissance jusqu’à 14 ans - à part quelques exceptions. Il nécessite une préparation avec les parents et les parrain/marraine qui accompagneront l’enfant en tant que gardiens, en ‘parents célestes’.

Le baptême montre que, avant de prononcer le nom de l'enfant, on élève le regard de son âme vers les puissances de lumière du monde spirituel afin de sentir sa propre force dans la communauté en Christ — cette communauté qui naît sur terre à la Pentecôte.

Lors du baptême, l’enfant est accueilli par la communauté et porté par elle. L’âme de l’enfant est immergée dans une communauté humaine, ce qui n’implique aucune contrainte. Dans la Communauté des chrétiens et contrairement à de nombreuses églises chrétiennes, le baptême n’implique donc pas que l’enfant en devient « membre ». Ce choix ne peut être posé que par un adulte, consciemment et librement.

En fait, chaque participation à l’Acte de consécration de l’homme – sacrement qui prend son sens à partir de la confirmation – peut être considérée comme un baptême que la personne se confère à elle-même. Le terme baptiser signifie « plonger » : lors de chaque célébration, de fait, le participant est plongé spirituellement dans la présence du Christ.

À noter que la Communauté des chrétiens reconnaît les baptêmes des autres communautés ou églises chrétiennes. Concrètement, cela signifie qu’une personne ayant par exemple été baptisée dans l’Église catholique ne sera pas appelée à renouveler son baptême pour recevoir la Confirmation ou le Mariage. Ce n’est pas toujours vrai dans l’autre sens.

 

 

 

 

 

 

 

­